Pourquoi ouvrir un compte professionnel ?

Banque
Ouvrir un compte professionnel, mais pourquoi ? Est-ce obligatoire ou simplement conseillé ? Quels sont les avantages d’un compte professionnel ? Enfin quel type d’établissements bancaires choisir ? Promis, nous répondons à toutes ces interrogations !

Ouvrir un compte professionnel, mais pourquoi ? Est-ce obligatoire ou simplement conseillé ? Quels sont les avantages d’un compte professionnel ? Enfin quel type d’établissements bancaires choisir ? Promis, nous répondons à toutes ces interrogations !

compte pro sous compte

Compte professionnel : pour quoi faire ?

Ouvrir un compte professionnel permet de séparer les opérations de votre entreprise, cabinet ou commerce de celles de votre compte personnel. Cela évite toute confusion d’un point de vue fiscal ou comptable et permet de gérer plus facilement votre comptabilité d’entreprise.

Il permet aussi de souscrire à des services réservés aux professionnels et de nommer éventuellement des mandataires sociaux ou cotitulaires distincts de ceux de votre compte privé.

carte bancaire pro

Compte professionnel : une obligation pour les sociétés

Ouvrir un compte professionnel est requis pour immatriculer une société. Toutes les sociétés à capital social (EURL, SA, SAS, SARL, etc.) doivent ouvrir un compte courant professionnel au moment de leur création pour déposer leur capital social. En effet, sans ouverture de compte professionnel, pas de certificat de dépôt de fonds, délivré par la banque et donc pas d’immatriculation possible ! C'est donc bien souvent un passage obligé pour lancer une entreprise.

Une banque peut refuser l’ouverture d’un compte bancaire professionnel et n’a pas l'obligation de motiver son refus. Vous pouvez cependant vous tourner vers la Banque de France pour demander à bénéficier de la procédure du droit au compte.

La Banque de France désigne alors d’office un établissement bancaire qui a alors l’obligation d’ouvrir le compte bancaire professionnel. Pour plus d’informations sur la procédure du droit au compte, c’est ici.

S’il est obligatoire d’ouvrir un compte bancaire professionnel pour pouvoir créer sa société, vous n'avez pas l'obligation de le conserver. Toutefois, fermer le compte pro une fois la société immatriculée est une mauvaise idée. En cas de gestion d’une entreprise sans compte bancaire professionnel, les dépôts professionnels sur le compte bancaire personnel seront mêlés aux autres rentrées de trésorerie. Ces dépôts professionnels risquent alors d’être requalifiés par l’administration fiscale comme des salaires. Le contrôle fiscal peut ensuite se révéler problématique.

entreprises banques

Compte professionnel : une bonne pratique pour les indépendants ou entreprises individuelles

Disposer d’un compte bancaire professionnel est facultatif pour les entreprises individuelles qu’elles aient le statut de micro-entreprise ou d’entreprise individuelle classique. Les fondateurs d’entreprises individuelles sont exemptés de l’obligation d’ouvrir un compte bancaire professionnel puisque leur entreprise n’a pas de capital social.

Toutefois, les travailleurs indépendants ont l'obligation de créer un compte dédié à l'activité de leur entreprise si leur chiffre d'affaires a dépassé pendant 2 années civiles consécutives un montant de 10 000 €. Cette mesure instituée par la loi PACTE du 22 mai 2019 s'applique également aux micro-entrepreneurs.

Un compte bancaire dédié ne signifie pas nécessairement un compte professionnel. En pratique, il s'agit d'un autre compte personnel uniquement relié à votre activité professionnelle. Ce compte est distinct du compte courant qui sert à vos dépenses privées afin que vos transactions personnelles et professionnelles ne soient pas mélangées.

Mais en pratique, autant que ce soit un compte professionnel afin de bénéficier de services utiles à votre activité. De plus, les frais liés à ce compte professionnel peuvent être très réduits.

Bien choisir son compte professionnel

l'ouverture d'un compte professionnel

Ouvrir un compte professionnel dans une banque traditionnelle

Ouvrir un compte professionnel peut être fait auprès d’une enseigne bancaire traditionnelle telle que Banque populaire, Banque postale, BNP Paribas, Bred, Caisse d’Epargne, CIC, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Société Générale, etc. Pour ouvrir un compte, il faudra prendre rendez-vous avec un conseiller dédié aux professionnels.

Si vous êtes en cours de création de votre entreprise, vous devez contacter une agence bancaire proche du lieu de domiciliation de votre future société. Vous devez fournir le projet de statuts en plus d’une copie de votre pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Aussi, il peut être nécessaire de se munir d’un compte de résultats prévisionnel.

La banque ouvre alors un compte bloqué pour déposer les fonds. Les fonds sont débloqués lorsque les statuts de l’entreprise sont tamponnés par le greffe du tribunal de commerce et l’extrait Kbis transmis à votre banque. Vous disposerez ensuite d’un compte courant sur lequel vous pourrez transférer les fonds déposés au capital et les utiliser en fonds de roulement.

Si vous êtes déjà en activité, vous devez fournir les pièces justificatives suivantes :

  • derniers avis d’imposition ;
  • bilan des trois dernières années d’activité ;
  • copie du bail commercial selon que vous louez ou non un local ;
  • un extrait Kbis de moins de trois mois.

Veillez à bien comprendre la structure de coûts liés à ce compte professionnel pour :

  • bénéficier d’une carte de paiement spécifique et d’un chéquier ;
  • effectuer des virements en France ou à l’étranger ;
  • gérer vos ventes avec encaissement des paiements par carte bancaire ;
  • avoir accès aux services en ligne.

Des commissions monétiques et des frais de tenue de compte (frais de gestion et de mouvements) seront facturés. Beaucoup de banques traditionnelles proposent des offres de bienvenue pour les premiers mois et un abonnement mensuel tout compris.

Le prix du compte professionnel varie en fonction de la forme juridique de votre entreprise et du nombre de collaborateurs qui y ont accès. Dans une banque traditionnelle le coût d’un package bancaire professionnel d’entrée de gamme (composé essentiellement d’un compte, d’une carte Visa ou Mastercard classique, d’un chéquier et d’un outil de banque à distance) plus les différentes commissions bancaire, peut facilement atteindre 500€ par an.

Choisir une banque traditionnelle, c’est aussi être accompagné par un conseiller dédié aux professionnels. Vous pourrez disposer de rendez-vous pour faire le point ou adresser des questions spécifiques. Dans ces enseignes, vous pouvez enfin bénéficier d’offres de financement telles que :

  • la location longue durée ou le crédit-bail mobilier pour l’acquisition d’un véhicule ou de matériel par exemple ;
  • la possibilité de financement à court ou plus long terme pour vous aider à faire face à des creux de trésorerie ;
  • des assurances : de vos moyens de paiement (chèque et carte), de votre activité (responsabilité civile ou multirisques pour professionnels) ou de vos biens professionnels (véhicule, équipements, etc.).

l'ouverture d'un compte professionnel

Ouvrir un compte professionnel dans une banque en ligne ou néobanque

Vous pouvez aussi choisir d’ouvrir un compte dans une banque en ligne ou néobanque dédiée aux professionnels comme par exemple Qonto, Shine, Anytime ou Boursorama Pro. Dans ce cas, pas besoin de passer par un rendez-vous pour ouvrir un compte.

La rapidité d’ouverture de compte est la raison majeure du succès des offres de néobanques auprès de professionnels à la recherche de toujours plus de simplicité et de facilité dans les procédures administratives.

Pour ouvrir un compte pro, que vous soyez micro-entrepreneurs, micro entreprises, professionnels freelance, bien souvent, tout se passe en ligne. Pas besoin de vous déplacer.

Vous devrez remplir un formulaire très intuitif à partir d’une application mobile dédiée ou sur le site de la banque en ligne.

Comme pour toute banque, on vous demandera de fournir des pièces justificatives. Vous pourrez alors les scanner et les téléverser sur leur site internet (en photographiant les pièces justificatives avec un smartphone).

Il peut également être possible d'effectuer l’ouverture de compte pro via une application mobile. Les documents exigés sont en général une pièce d’identité, un RIB (de votre compte personnel), un justificatif de domicile et les justificatifs d’existence de votre activité.

Une fois le formulaire rempli et les pièces justificatives envoyées, l’ouverture de compte doit être validée par un premier versement vers votre compte professionnel.

Notez que les banques en ligne peuvent imposer un montant minimal de dépôt. Mais ce n’est pas une règle : les néobanques et nouvelles fintechs misent sur la flexibilité pour attirer les entrepreneurs. Dès que le compte est effectivement créé et validé, vous recevez votre RIB, la ou les cartes bancaires et votre terminal de paiement (si vous en avez fait la demande).

Si vous êtes en cours de création de votre société, le dépôt de capital se fait intégralement en ligne. Vous pouvez déposer votre capital en quelques clics. Vous effectuez un virement de l'ensemble des apports. Une fois le virement effectué, vous recevrez le certificat de dépôt de capital sous forme électronique trois jours ouvrés après le virement. Dès que votre société est créée, vous pouvez la gérer depuis votre compte professionnel en toute autonomie.

Les frais bancaires sont clairement explicités, sans commissions de mouvements et sans frais cachés. Les offres des néobanques commencent dès 0€ avec des services de base. La plupart proposent des offres autour de 9€ par mois pour les micro-entrepreneurs et des abonnements à partir à 29€ par mois pour les sociétés. Mais le prix de l’abonnement dépend des prestations incluses : le type et le nombre de cartes physique et/ou virtuelles, le nombre de virements et de retraits gratuits, les opérations de paiement à l’étranger, la prise en charge du dépôt de capital, le nombre de chèques encaissés sans frais, etc.

Avec un compte pro en ligne, vous pourrez faire bien plus que le suivi de vos transactions bancaires. Outre la consultation du compte et l’émission de virements, parfois groupés (pratique pour le versement des salaires par exemple), l’affichage des transactions et les notifications des dépenses, vous pouvez payer vos prestataires en toute simplicité, suivre le paiement de vos factures, encaisser des chèques à distance, voire être aidé dans votre gestion comptable.

C’est la particularité de Bunqr qui va encore plus loin que ses concurrents et propose un compte professionnel qui automatise votre comptabilité. Sans rogner sur l’accompagnement client essentiel à notre service ! Vous disposez d’un IBAN français, d’une ou de plusieurs cartes de paiement, de la capacité à encaisser des chèques, mais aussi de fonctionnalités mobiles natives pour gérer vos achats et frais professionnels, facturer vos clients, suivre vos ventes, relancer les paiements non reçus et visualiser en temps réel l'état de vos finances.

Bunqr prépare aussi vos déclarations de TVA et votre liasse fiscale via son cabinet comptable intégré inscrit à l’Ordre des Experts Comptables. Vous pourrez valider toutes vos déclarations fiscales et nous les télétransmettons aux impôts. Un service tout en un pour faciliter la gestion de votre entreprise et vous dégager du temps pour faire votre métier et développer votre activité.

Pour en savoir plus, pré-incrivez-vous !

FAQ

Puis-je utiliser Bunqr avec ou sans expert comptable ?

Bunqr propose une solution technique  ET une prestation de cabinet comptable inscrit à l’Ordre des Experts Comptables. Vous pouvez ainsi bénéficier de tous nos services intégrés à travers un seul abonnement et optimiser vos finances.

Est-ce que Bunqr est un cabinet d’expertise comptable ?

Bunqr comprend un cabinet comptable intégré inscrit à l’Ordre des Experts Comptables. C’est nous qui classons, réconcilions et traitons vos transactions et factures et qui préparons vos documents comptables et fiscaux. Nous prenons en charge tout le suivi administratif avec le souci permanent de vous aider à piloter votre entreprise. A tout moment, disponibles dans votre poche, vous avez accès à des alertes et à des tableaux de bord mis à jour en temps réel.

Comment automatisez-vous ma comptabilité ?

Nous développons des algorithmes à même de réconcilier transactions bancaires et factures. Nos data scientists travaillent sans relâche à automatiser la saisie ou à bien catégoriser vos achats et vos ventes. De plus, nos systèmes apprennent des traitements précédents ou de ceux effectués par nos data controllers. Ainsi, la technologie nous permet d’automatiser nos services et de vous proposer des tarifs très attractifs et un état de vos finances toujours à jour.

Vous avez encore des questions ?
Nhésitez pas à consulter notre FAQ ou à nous contacter !